AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Timothee Hendengard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Timothee Hedengard



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Timothee Hendengard   Jeu 27 Mar - 3:44

Nom : Hedengard
Prénom :Timothee
Surnom :Tim, Thee.

Age :32 ans
matière enseignée Professeur de soin (ou pas !) et blessures magiques, il enseigne aussi temporairement l’art des potions.
précision : C’est le nouveau directeur d’Azurard. Il fut nommé sur les conseils du sans-nom lui-même.
depuis combien de temps travaillez vous ici : Il a commencé il y a deux semaines, ce qui est assez pour laisser un souvenir impérissable déjà dans la mémoire de certains ! Les Doloris ? C’est sa spécialité… entre autres !
Camps : Cadavaire !

Classe : Sang pur
Famille : Alastor Hedengard, un grand, un imminent aristocrate… complètement ruiné par des placements hasardeux et des dépenses inversement proportionnelles à ce qu’il gagnait, fut le père du jeune Tim. Noemia Kaeliebe, fut la malheureuse jeune femme qui fut la mère de Timothee… et sinon, en famille, il a aussi ce nom: Sorya, sa femme, qu’il a épousé dans un mariage arrangé, une jeune femme au sang aussi pur que lui mais qui est bien loin de s’attirer son amour, même si elle a son amitié. Elle devrait aussi s’avérer bientôt être la mère de son enfant, si le destin le veut, bien que Tim n’en soit pas amoureux, et la considère juste comme une amie d’enfance et elle, comme un gigolo en manque d’argent et un excellent amant et ami… d’un point de vue cadavaire bien sur.
Particularité : / C’est un animagus de renard, chose bien plus inquiétante. Il n’est pas déclaré.
Forme du patronus : Une anguille.

Sexualité : Bisexuel.


*
* *

Caractère : ( 8 lignes minimum)Tim est quelqu’un de très jovial et souriant, toujours très poli, séducteur et attentionné. Il travaillait à la banque de grey Haven, métier bien peu enrichissant, surtout pour un humain, et a fini au ministère, au bureau d’enregistrement des naissances et mariages. Un employé parmi tant d’autres, décrit comme drôle, avenant, gentil, serviable et extrêmement souriant. Bref, on l’aimait bien, et peut-être quelques élèves ont eu affaire à lui dans ces situations là ou lors de ses passages réguliers à Guetappens, village où demeurait une vieille tante éloignée un peu folle dont il prit soin jusqu’à la fin. Tout ceux qui l’ont croisé dans ses fonctions ont gardé un excellent souvenir de lui. Le genre à aider une vieille femme à traverser la rue ou à offrir un ballon à un enfant qui vient de crever le sien. Toujours un mot gentil, un véritable amour seulement…

Tim est un cadavaire. Surprenant ? Non, normal ! Bon, encore, il se contenterait de servir par crainte, on pourrait moins s’en étonner, mais non, il le fait du fond du cœur, si l’on peut dire. Sous son masque, il torture, tue, toujours avec le sourire. De même dans son rôle de professeur, il ne perd jamais son sang froid, et reste d’une amabilité et d’une gentillesse insolente… durant ses longues séances de doloris. Il prend tout avec humour, et il est très difficile de le déstabiliser.

Sous ses airs souriants se cache donc un homme d’une froideur et d’une cruauté qui n’a de supérieure que celle du sans nom. Même Surian à côté de lui pourrait s’avérer être un agneau. Car il est dangereux, terriblement dangereux : dépourvu apparemment d’humanité, c’est un homme intelligent, et un excellent sorcier. Rapide, agile… et inventeur de sort à ses heures… C’est un des lieutenants du sans nom, même si ce dernier sait qu’il ne peut s’attirer de la part du jeune homme l’aliénation qu’il a d’autres hommes. Tim ne le suit pas pour ses idéaux. Au fond, il est même probable qu’il ne fasse aucune différence entre sans pur et le reste. C’est autre chose qui le pousse dans le sillon du cadavaire, quelque chose de bien plus fort que l’addiction à des idées qui peuvent s’avérer trompeuses. C’est une chose qui ne peut pas se défaire : le destin. C’est ce qu’il pense, du moins, depuis que sa mère l’a lié au sans nom par une prophétie, et par sa folie. C’est donc selon elle dans son avenir que d’être un chevalier du sans nom, et d’asseoir son règne… et tim est… curieux. Oui, il veut savoir ou ce destin le mènera. Pour lui, il n’existe que deux possibilités : accepter son destin, ou se rebeller. Il le pourrait. C’est un homme si intelligent, et il sait que ses intérêts ne sont peut-être pas dans le camp qu’il suit, quoique ce soit à ce jour celui qui présente le plus d’intérêts… Mais se rebeller contre le destin,est bien trop fatiguant. On ne sait plus alors à quoi s’attendre. Non, il a décidé de suivre le cours de ce qu’on avait prévu pour lui… C’est aussi simple, naïf, et cruel que cela. C’est du tim… et c’est ce qui explique le mélange complexe de mélancolie et de froideur dans son regard.

Il a également une grande ouverture d’esprit : parler à un membre de l’ordre du sphinx de l’utilité de la guerre ne le perturbe pas plus que cela. De même, il peut être interessé par le cas d’un élève mélancolique et solitaire, et tenter de se rapprocher ( même si, paradoxalement, cela ne le dérange pas non plus de lui doloriser une ou de fois le corps en cours…) mais au fond, il peut également avoir un comportement très humain, et s’attacher aux gens, voir le montrer, malgré ses côtés sadiques et… disons le, horrible. Il est sans pitié, mais gentil… En gros, ne cherchez pas à le comprendre, vos cellules grilleraient sur place !

Autre chose ? Il est libertin, sa femme sait bien toutes ses aventures et en fait de même, ou s’amuse à rendre jalouses ses conquêtes d’un soir. Il est aussi fêtard, de bonne compagnie, cultivé, amusant, drôle, sadique, ponctuel ( il hait le retard) attaché aux valeurs anglaises de sa famille ( tea time is tea time…) et a une forte tendance à l’autodérision. Il peut se battre en riant, et malgré toute sa cruauté… il garde un profond respect de l’adversaire, enfin, tout dépend aussi de qui il a en face, et peut faire preuve de fair play. Au fond, on dirait que pour lui, tout est un jeu, et il manifestera sans doute au moment de s’éteindre la même indifférence triste et mélancolique envers lui-même que lorsqu’il tue…

Physique : ( 5 lignes minimum) Tim est un homme grand, d'une stature imposante et assez bien fait. Il se met en valeur en préférant les costumes complets aux vulgaires tenues décontractées, le tout relevé par un manteau blanc qu'il affectionne particulièrement, et qu'il n'échange que pour un autre par dessus ou une cape tout aussi longue. Ses cheveux sont chatains clairs, oscillants vers le blond, légèrement en bataille, et retombant quelque peu sur un côté de son visage fin, à la peau pâle où luisent deux aigue-marine dans un regard légèrement en amande.
Il n'y a pas grand chose à ajouter d'autre. Il a quelques cicatrices sur le corps qui lui reste de batailles plus anciennes, et se change en renard roux tout ce qu'il y a de plus commun. Sa marque de cadavaire se trouver sur son poignet, cachée le plus souvent par une simple montre.

*
**

Code:
Histoire Sad 15 lignes minimum)L’histoire de Tim n’a rien de notable, c’est pourquoi, nous allons faire très court. Tim est né dans une famille aristocratique ruinée, avec la particularité d’avoir une mère réputée pour ses dons de voyances. Dès sa naissance, il fut lié ainsi à une prophétie le liant au destin du sans-nom, homme que sa mère aurait suivit n’importe où. Vrai prédiction ou simple délire d’une folle, on en saura jamais rien. Sa mère n’avait plus toute sa tête alors, lorsqu’elle contait au bébé puis à l’enfant le destin qu’elle espérait de lui, plus que celui qu’elle avait prédit. Tim grandit donc en entendant parler toute sa vie de ce qu’il ferait : il ne put donc jamais véritablement décider de sa destinée. Pour lui, elle était acquise ou toute tracée. Sa mère le lui avait dit.

Il reçut cependant l’éducation attendue dans une grande lignée, qui en fait aujourd’hui un homme cultivé et poli, avenant, et de très bonne compagnie. Il suivra une brillante scolarité à Durmstrang, avant de rejoindre Oniris. Entre temps, il perdra son père dans un conflit entre ordre et cadavaire, il y a une dizaine d’années. Cela ne sembla pas l’affecter plus que cela : il ne s’entendait pas très bien avec ce dernier, tout comme avec sa mère, qui le suivra peu de temps après. Il a en effet été élevé en grande partie par sa grand-mère, une femme « bien », honnête et droite, aux idéaux bien différents de ceux des cadavaires. Une femme qu’il a toujours admiré, et qui est la seule, sans doute, à avoir autant d’emprise sur lui.

Cela ne l’empêcha pas de suivre sa destinée, et de s’enroler dans les cadavaires. Il était alors bien jeune ! mais il porte encore sur son corps les traces de quelques combats contre l’ordre. Peut-être même s’est-il battu à l’époque contre des membres actuels, derrière son masque.
Le fait est que lui, si proche de sa grand-mère, dès son entrée dans le clan du mage noir, refusa de la voir. Elle n’eut plus de nouvelles de lui. Sans doute parce que, le sentant partir vers le destin que sa folle de fille avait prédit, elle avait tenté de l’en empêcher.. et ne l’avait pu. Et sans doute que, par respect pour elle, Tim n’ose plus poser ses mains et son regard autour de ses frêles épaules portant désormais tout le poids de son inquiétude pour son petit fils. Mais Tim n’est pas une âme pure. Elle a été depuis longtemps abîmée par ses nombreux crimes.

Le sans-nom chuta, Tim avec lui. Il se fit plus discret, mais ne fut jamais arrêté. Sans doute à cause de son jeune âge, son air si gentil, et le manque cruel de preuves contre lui, malgré les quelques dénonciations dont il fut victime. Il s’en sorti toujours avec une pirouette cependant : faux alibi de quelques petites amies, témoignages emplis de bienveillance de voisins… et surtout sa grande discretion et le pouvoir de son nom, même ruiné, on abandonna contre lui toute poursuite, surtout qu’il se fit bien plus calme.

On se souvient en effet de lui en tant qu’étudiant travaillant à guet appens pour financer ses études dans une boutique de farce et attrape, métier qui lui convenait bien. On se souvient d’un garçon gentil, serviable, et très commerçant. Ensuite, il arrêta ses étude pour aller travailler à la banque de la capitale. Un travail ennuyeux, surtout pour un humain. Il réussit donc au bout d’un certain temps à trouver une place en tant qu’employé du ministère au service des relations avec les moldus. Il se fera même plusieurs amis dans cette classe, copains de beuverie, avant de les abandonner quand le sans-nom reviendra, allant jusqu’à assassiner l’un d’entre eux, avec une certaine mélancolie, mais sans flancher cependant. Il revint donc près du sans nom au tout début de sa fuite, étant parmi les premiers à rejoindre le groupe, survivant de la première guerre, et lieutenant de son maître. Il arrêta au retour de ce dernier son travail au service des moldu pour finir à l’état civil du ministère, à l’enregistrement des décès et des naissances, ce qui peut parfois donner un sacré coup de main à son chef. Sous la pression familiale, surtout de ses oncles et tantes, tuteurs légaux du jeune homme après le décès de ses parents et jusqu’à sa majorité, mais ayant gardé sur le clan familiale une grande emprise, il acceptera d’épouser une amie d’enfance, vivant près du domaine où il avait grandit, une aristocrate également, sang pure, afin de redorer le blason familiale, de continuer la lignée en transmettant leur nom à un fils ( beaucoup de Hedengard avaient en effet péri lors de la première guerre au service des cadavaires et on craignait de voir cette brillante lignée s’éteindre…) et d’apporter par sa dot un apport financier important visant à sauver le domaine. Il accepta, et épousa son amie…
Il forme avec elle un couple au service du sans-nom. Si leur mariage se fit sans amour, il n’en resta pas moins consumé, alliant amitié, sensualité, une extrême complicité, et un libertinage excessif. Il ne serait même pas exclu que le cadavaire ait eu un ou deux bâtards en dehors de son couple.( sans que cela soit obligatoire, connu de lui, ou réel ! il n’en sait rien, mais vu ses aventures, pourquoi pas ?) Il est marié avec la jeune femme depuis à peine 6 ou 8 mois, fiancé depuis moins d’un an….

Que dire encore sur lui ? à l’époque où il fut cadavaire, il fit sans doute partie de l’équipe qui tortura Sidonie Nigolan à la folie, et s’est à présent occupé des parents Kirkes. Il ne serait pas étonnant non plus qu’il soit lié ou au courant de la disparitions de certains membres de familles d’élèves, voir d’élèves et enseignants, sans être responsable de tout.

Après le retour de son maître a pouvoir, il fut naturellement proposé pour aller à Oniris, enseigné à la place d’un enseignant « mystérieusement » disparu. Pour prendre le contrôle de l’école, surveillez l’ordre, et Surian. Il a donc prit ses fonctions il y a deux semaines, et s’est installé au château avec sa femme. Il s’y plait drôlement bien d ‘ailleurs, ce qui est assez inquiétant…



*
**

Code:
Autres : Il a quelques notions de légilimencie et occlumencie, mais s’avère assez vite arrêté par un peu de résistance. Il sait trés bien utiliser les objets moldus pour avoir vécu parmi eux. Il affectionne aussi les rapières, et sa baguette est en bois de cerisier, noueux, avec un crin de licorne.


Dernière édition par Timothee Hedengard le Lun 31 Mar - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Surian Stregger
Professeur de DCFM et magie noire, directeur d'Azurard, membre de l'ordre du sphinx
Professeur de DCFM et magie noire, directeur d'Azurard, membre de l'ordre du sphinx


Nombre de messages : 511
race : Vampire ( mais presque personne ne le sait)
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Timothee Hendengard   Ven 28 Mar - 14:40

Bon ben par la force des choses je vaide.( manquerait plus que le contraire)

_________________
~ Admin dangereux et professeur injuste, gniark!~

8 lignes complètes en rp minimum, pas de sms, pas d'actions dévetues et pas de flood dans la partie rp, sinon...

* regard sadique*

Sue - Maître suprême des décomptes de messages- au bal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Timothee Hendengard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Timothée Fontaine ? Humain ? Andrew Garfield [Terminé et Posté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oniris :: Les registres :: Les fiches personnages :: Pour les nouveaux inscrits!-
Sauter vers: