AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lunayum Fowler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luna Fowler
Première année, nacredor, fourchelang
Première année, nacredor, fourchelang


Nombre de messages : 63
sang pur, moldu, sang mêlé ou cracmol : Sang pur
race : Humain
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Lunayum Fowler   Jeu 27 Sep - 23:26

Code:
Nom : Fowler
Prénom : Lunayum
Surnom : Luna, Yumyum

Age : 18ans
Maison :
Année : 1ere anné
Spécialité : Elle ne sait pas encore, mais elle se déstine à une grande carrière, peut être médico-mage ou Auror.
Camps : Fervante partisante de la résistance, aimerais rentrer dans l'ordre.
Classe : Sang pur
Famille :
Père: Samuel Fowler, fils unique, il est l'héritier de toute la fortune familialle, mais aussi de ses antiques traditions, il veut à tout prix perpétué la renom des Fowler quoique cela puisse lui couter, c'est un fervant serviteur du Sans-Nom et cela n'est un secret pour personne, il serait près à donner sa vie pour le servire.
Sa fille est son unique échec et il compte bien y rémedier, il est d'une grande fiérté, et d'un couarage sans limite qui dans certaine occasion se rapporte plus à de la stupidité.

Mère: Cassandra Fowler, ses parents arrangèrent dés sa naissance son mariage avec les Fowler, les deux familles se connaisait bien et elle tout fut décider pour elle dès son plus jeune âge, elle c'est naturellement rangée aux cotés des cadavaires gangrénée par les idées perfides de ses parents.
Elle n'est pas aussi active que son mari auprés du sans-Nom mais tout comme lui, elle à acquis une certaine notoriété. Elle aussi pourrait sacrifier tout ce qu'elle à sur un simple ordre.
Particularité : Fourchelang

Animal de compagnie :
Rien pour le moment, mais elle compte bie nrectifier le tire.
Forme du patronus : Un aigle royal

Sexualité : Hétéro



*
* *


Code:
Caractère : ( 8 lignes minimum)
Un caractère dés plus complexe, il est difficile de la cerner.

Elle est sensible, émotive, douce et compréhensible, un peut trop naïve et pleine d’optimiste, mais un même temps, elle est déterminée, et ambitieuse, elle veut réussir et ce qu’elle veut, elle l’obtient, parfois pas totalement de la manière qu’il faudrait. Elle est têtue, mais peu sure d’elle, sauf lorsqu’elle à ces petites crises d’assurance où rien ne l’arrête. C’est une personne digne de confiance, sur qui on peut compter dans les coups dure. Lorsqu’on la connait bien elle s’avère être pleine d’humour, et un brun fofolle. Elle prend parfois des risques mais mesure toutes les conséquences de ses actes, il lui arrive cependant d’agir par instinct. Elle ne supporte pas qu’on s’en prend à ceux qu’elle aime, elle est prête à tout pour ses amis, et se sacrifie sans détour pour eux.
Elle ne juge jamais, et préfère ce créer sa propre opinion que d’écouter les on-dit. Elle est intelligente, mais un peu trop feignante pour approfondir sa connaissance, elle préfère apprendre sur le tas, plus doué pour la pratique que pour la théorie.
C’est une lectrice acharnée qui dévore tout ce qui lui tombe sous la main, pleine d’imagination et rêveuse à plein temps.
Elle à sa coté mystérieux qui fait tout son charme, elle ne parle rarement d’elle et surtout de sa famille, elle n’aime pas se plaindre, elle trouve inutile et préfère aller de l’avant que de s’apitoyer sur elle-même.
Elle ne supporte de voire les autres pleurer, que cela soit quelqu’un connait, un inconnu ou même quelqu’un qui la déteste, elle fera pour aider du mieux qu’elle peut.
Elle d’une grande maladresse, mais cela ne la rend que plus touchante.


Physique : ( 5 lignes minimum)
De courts cheveux en bataille et bizarrement coupé, qui oscillent entre le noir et le bleu-gris, entoure un visage fin, au trait particulier.
Ses yeux bleu violacé, expressifs et qui témoignent de sa naïveté profonde mette en valeur son teint pâle, couleur porcelaine, ses lèvres fines s’approche plus d’un bleu pâle que du rosé habituel.
Son visage est toujours souriant, accentué par son petit sourire naïf et innocent, même lorsqu’elle est en colère ses yeux expriment toute la douceur de ce monde.
Elle à cette apparence frêle qui donne envie de la protéger et lui confère cette fragilité. On pourrait penser qu’un souffle d’aire pourrait la casser.
Elle n’est pas très grande, atteignant difficilement les 1m70, et est assez fluette.
Ses longues promenades nocturnes et ses escalades variées lui ont conférer cette agilité et sa démarche particulière qui font penser à un chat.




*
**


Code:
Histoire Sad 15 lignes minimum)

La nuit tombe doucement dans un petit village perdu, la lune pleine se lève mais est rapidement dissimulé par les nuages, les réverbères ne suffisent pas à éclairer les rues déserté, un vent froid, glaciale, dissuade les plus courageux de sortir, et la noirceur du ciel, ne laisse rien présagé de bon.
Pas un bruit, pas un souffle ne vient rompre le silence troublant du bourg endormis. Surplombant cette scène lugubre, un manoir, perché sur le haut d’une colline défit silencieusement le reste du monde, fièrement dressé, il impose le respect et l’admiration de part son architecture ancienne, mais que le temps ne semble pas vouloir ébranlé.
Le jardin est tout aussi extraordinaire, il s’étend à perte de vue et finit par se perdre dans les méandres de la forêt, certain la disent par ailleurs hanté, dangereuse, et vont jusqu'à la jugé ensorcelé. Ces légendes remontent aux origines de cette bâtisse, à une époque révolue où les humains croyaient encore à la magie et brulaient les sorciers sur la place centrale du village.
Mais nous nous égarons, revenons à cette forêt obscure qui borde le domaine, elle semble impénétrable et ressemble plus à un labyrinthe qu’a une zone boisé accueillante.
Défiant le danger, un groupe d’enfant, à osés défier l’autorité parentale, étouffer par des vêtements qui les protègent du froid mais pas de la peur, ils s’avancent serrer les uns contre les autres. Une fillette râle se demandant à voix haute pourquoi elle à accepter de venir dans cette forêt maudite. Son frère la tient par la main, il veut paraître plus courageux que les autres et se tient le torse bombé contre la nuit. Ils se tournent vers ses petits camarades qu’il à réussi à convaincre, leurs rappelant pourquoi ils sont venu.


C’est l’épreuve ultime pour faire partit des notre, après cela tu ne serras plus considérez comme un bébé, mais comme un homme.

Le garçon trépigne d’impatience mais frissonne de peur, la lune réapparait, ajoutant une touche sinistre aux arbres dégarnis par l’hiver glaciale.

Mais avait d’en arrivez là, tu dois allez photographier la créature qui hante ses bois.

Les yeux du jeune garçon, il sait que s’il veut ne plus passer pour un couard, il doit se plier aux règles qu’ils lui imposent. Dans les profondeurs de la forêt, une mélopée se fait entendre, ce n’est qu’un murmure parmi les arbres, mais elle résonne dans les oreilles des enfants comme le glas de la mort.
Regardant ses troupes, le meneur en désigne celui qui doit être initié.



Vas-y.


Le garçon est terrifié, mais il sait qu’il na plus le choix, il en marre qu’on le ridiculise à l’école, ce soir, c’est son grand soir. Bravant sa peur, il avance vers les noirceurs du bois, jetant un dernier coup d’œil à ses camarades avant de disparaître dans un tournant. Il se dirige vers la voix, l’appareil photo en main, s’il arrive à prendre une photo de la créature, il sera un héros, et non plus un zéro.

A quelques mètres de lui, allongés sur un rocher, une fillette à l’allure atypique, les yeux rivées vers le ciel nuageux, chante la mélopée qui terrifie les autres enfants du village. Au contraire d’eux, elle n’a pas désobéi à ses parents, c’est d’ailleurs de leurs fautes si elle est là. Il y a quelques mois, ils lui ont demandé de passé une nuit dans cette forêt pour prouver sa détermination et son courage, certain trouveront cela stupide, mais la dureté et la vigueur sont de mise chez les Fowler, une famille aux sangs aussi purs que leur cœur est noire. La fillette c’était prêter aux jeux, et après avoir été effrayé par la sombre forêt, elle était devenue son terrain de jeux privilégié, elle était fascinée par les créatures qui y vivaient et pars le mystère de l’endroit.
Un bruit, la jeune fille connaissait tous les sons de l’endroit, chaque murmure, chaque bruissement elle savait l’attribuer, et ce qu’elle entendait, était les bruits de pas d’un homme, ou plutôt d’un enfant, elle s’arrêta sa mélopée, et poussa un soupir, ils recommençaient encore leur initiation stupide, combien de fois c’étaient’ ils introduits dans le domaine familial ?

Elle glissa doucement le long du rocher et silencieusement, elle se cacha parmi les arbres, le garçon se trouvait juste à côté du rocher et ne l’avait pas vu. Elle avait sa baguette en main, même si elle savait qu’elle ne devait pas en faire usage devant les moldus. Elle tourna autour du rocher cacher par l’obscurité, sur son passage, elle faisait craquer les feuilles mortes, son petit manège marchait, le garçon cherchait de ses yeux le responsable de ce bruit effrayant. Il tremblait comme une feuille et qu’il le veuille ou non, les larmes lui montèrent aux yeux, il pensait sa dernière heure arrivé.
Voyant cela, elle s’immobilisa, incrédule, elle ne voulait pas le faire pleurer juste s’amuser un peu, sortant de l’ombre, elle s’approcha du garçon, tout en rangeant sa baguette discrètement et sortit un mouchoir de sa poche. En la voyant, le garçon sursauta, et fut quelques peu surpris, c’était cela la créature des bois ?


Tiens, désolé je ne voulais pas te faire peur, enfin si juste un peu.

Mais je n’ai pas eu peur, j’ai juste…Une poussière dans l’œil.

Elle le regarda sceptique, le garçon partit dans un fou rire. Il avait eu peur d’une fillette de son âge, jamais on voudra le croire.

Ah en faîte je m’appelle Orion Stepher, je suis le fils du maire, je ne t’ai jamais vu au village tu es nouvelle ?

Non, j’habite ici depuis toujours, mais mes parents ne veulent pas que j’aille au village, je me nomme Lunayum mais appelle moi plutôt Luna, Fowler. Je suis la fille qui t’as fait peur.

Ils se regardèrent quelque secondes, avant tous les deux de partir dans un fou rire incontrôlable.

Quelques années plus tard.


Ma propre fille, la chair de ma chair, le sang de mon sang !!! Je te l’avais pourtant interdit, tu fricotes avec un moldu ?!

Mais … père…

Elle ne put même pas finir sa phrase, il la gifla, coupant court à son argumentation.

Moi vivant jamais le nom Fowler ne tombera si bas.

Première gifle, mais pas la dernière, chaque fois qu’il le jugea nécessaire, il usa de la violence pour inculquer à sa fille les règles de base de l’antique famille. Du moins tentait serait plus approprier car malgré son caractère fragile, Lunayum tenait bon, envers et contre tous.
Son père perdait peu à peu les illusions de faire de sa fille une cadavaire parfaite.
Luna craquait souvent, mais dans ses cas elle partait dans la forêt, dans des recoins que son père n’aurait jamais songé à explorer et elle ce laissait aller à sa tristesse. Elle supportait de moins en moins les pièces closes ou ses parents l’enfermèrent pour lui inculquer les principes des Fowler. Mais elle tenait bon, surtout qu’elle avait son secret.
Son don qu’elle ne partageait pas, de toute façon avec qui l’aurait elle fait, son père avait fait fuir tous ses amis moldus, même Orion lui avait tourné le dos. Finalement il n’était pas si différent d’un gamin qu’il fut. Mais revenons à son don si particulier, lors d’une dispute particulièrement violente avec ses parents et avant qu’ils ne se décident à l’enfermer, elle avait pris la poudre d’escampette, et c’était retrouvé sur son arbre favori sur une branche haute. Là, elle avait frissonné en apercevant un serpent long, blanc agonisant sous ses yeux, il avait été piétiné, elle était souplement descendu de son arbre et c’était approcher doucement, les larmes lui montait aux yeux devant la souffrance de l’animal.


Oh mon pauvre, mais qu’est ce qui t’as mis dans cet état.

Pour elle, cela ne devait être qu’une question sans réponse, une de plus.

Tout ccccela n’as plussssss d’importanccccccce maintenant.

Elle sursauta, extrêmement surprise, et ne pus retenir un cri de surprise.

Mais tu parle !?

Non, ccccccccc’est toi qui me comprend.

Elle sentait l’agonie de l’animal, cela s’entendait dans sa voix, laissant la surprise de coté, elle posa sa main sur les écailles sanguinolentes de l’animal.

Merccccccccccci

Puis, sans plus un mot, l’animal mourut, elle lui offrit une sépulture décente et ne pus s’empêcher de verser quelques larmes devant cet ami qu’elle aurait pus avoir. Depuis ce fameux soir, elle se lia d’amitié avec la plupart des serpents présents dans le bois.

Elle n’avait aucun moment de répit, même durant sa scolarité, elle dut subir le poids familial, les éxigences et la rigueur des Fowler, sa mère enseignant dans l’école allemande qu’elle fréquentait.
Chaque jour, Luna s’endurcissait, chaque jour était pour elle une lutte incessante contre sa famille, ses parents, son nom et ses ancêtres, elle ne voulait pas de cette héritage de violence et de haine ; Son père détestait les échecs, alors il se refusait à lâcher prise avec sa fille, il remporterait cette bataille, il ferait de sa fille une mage noire qui viendrais grossir le rang du Sang-Nom, il ce l’était promis. . .

Le jour où elle finit ses études, elle prit la décision de quitter le domicile, sans rien dire, sans rien prendre, faisait une croix sur son passée, les idées de ses parents. Elle s’enfuit, et se décida à poursuivre des études, non seulement pour se cacher de ses parents qui voulait lui remettre la main dessus, mais aussi parce qu’elle, ambitieuse, elle se destinait à une grande carrière.



*
**


Code:
Autres : Elle est claustrophobe et ne supporte pas rester dans une même piéce trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Fowler
Première année, nacredor, fourchelang
Première année, nacredor, fourchelang


Nombre de messages : 63
sang pur, moldu, sang mêlé ou cracmol : Sang pur
race : Humain
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: Lunayum Fowler   Lun 1 Oct - 16:16

Finish (enfin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Hengarius
Directeur, membre de l'ordre du sphinx


Nombre de messages : 172
Métier: : Legilimens / occlumens
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Lunayum Fowler   Lun 1 Oct - 19:59

C'est ok!

Nacredor, jeune fille!

Bon jeu! Wink

_________________
Ben moi aussi j'ai une tenue de bal! ICI!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oniris.forumsactifs.net
Luna Fowler
Première année, nacredor, fourchelang
Première année, nacredor, fourchelang


Nombre de messages : 63
sang pur, moldu, sang mêlé ou cracmol : Sang pur
race : Humain
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: Lunayum Fowler   Lun 1 Oct - 20:24

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isasu Yamashita
Quatrième année, Batteur et capitaine d'Oragri, sang pur, animagus
Quatrième année, Batteur et capitaine d'Oragri, sang pur, animagus


Nombre de messages : 311
Age : 31
sang pur, moldu, sang mêlé ou cracmol : Sang Pur
race : Humain, Animagus
Métier: : Marchand de bonbons!
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Lunayum Fowler   Lun 1 Oct - 21:33

Bienvenue ici, Luna!

Belle fiche, d'ailleurs ^o^

Amuse-toi bien

_________________
[Black hole sun, won't you come and wash away the rain]

Isasu, le seul et l'unique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkel Orunitia
Troisième année, Poursuiveur et capitaine de Dorasol, animagus
Troisième année, Poursuiveur et capitaine de Dorasol, animagus


Nombre de messages : 447
Age : 30
sang pur, moldu, sang mêlé ou cracmol : Sang mêlé
race : Animagus
Métier: : Capitaine de l'équipe de Quidditch de Dorasol et journaliste
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Lunayum Fowler   Lun 1 Oct - 21:51

bienvenue^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasyrpg.darkbb.com
Luna Fowler
Première année, nacredor, fourchelang
Première année, nacredor, fourchelang


Nombre de messages : 63
sang pur, moldu, sang mêlé ou cracmol : Sang pur
race : Humain
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: Lunayum Fowler   Lun 1 Oct - 21:52

Merci beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkan Fanorkee
Auror, professeur d'histoire de la magie


Nombre de messages : 364
sang pur, moldu, sang mêlé ou cracmol : orphelin, par conséquent, pas de réponse
race : humain
Métier: : euh... Professeur ? ah oui Auror aussi... peut être
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Lunayum Fowler   Lun 1 Oct - 22:21

affraid mais je n'ai pas encore souhaité la bienvenue à cette futur collègue ??!!
bienvenue !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roban Storm
1ère année, Oragri
1ère année, Oragri


Nombre de messages : 681
sang pur, moldu, sang mêlé ou cracmol : Origine Moldue
race : Humain
Métier: : Vendeur à l'Animalerie de Guetappens
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Lunayum Fowler   Lun 1 Oct - 23:43

Hihi ^^ une nouvelle nacredor ! Une ! cheers
*aime les filles de Nacredor!!!* I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokechange.clictopics.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lunayum Fowler   Aujourd'hui à 21:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Lunayum Fowler
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sienna 'Party Girl' Fowler
» A la recherche du chat [PV Olivia E. Fowler - Emma Blackbonnes]
» Aldous Fowler - Humain [LIBRE]
» Devoir de Sortilèges ou comment ne pas rougir devant une aussi jolie fille ? [PV Olivia E. Fowler - Samaël Smith]
» Je t'aime faussement, tu m'en veux ? [PV Olivia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oniris :: Les registres :: Les fiches personnages :: Pour les nouveaux inscrits!-
Sauter vers: